vendredi 5 décembre 2008

Fred Cavazza arrête momentanément son activité de publication en ligne

Coup de tonnerre dans la blogosphère, Fred Cavazza vient de publier un article intitulé "arrêt momentané de service jusqu'en janvier 2009". Plus de mise à jour de ses blogs, de son twitter, ni de réponses aux sollicitations diverses et variées qu'il reçoit quotidiennement. Si un professionnel de la publication en ligne comme Fred Cavazza décrète une pause dans son activité en ligne, ce coup de tonnerre repose la question de la charge de travail induite par l'animation d'un blog et le microblogging.


"Je décrète donc une pause de quelques semaines dans mon activité de publication"


L'article de Fred Cavazza posté ce matin, vendredi 5 décembre est un aveu de surcharge de travail. "Trop de missions à gérer en même temps, trop de projets parallèles, trop de blogs… J’arrive à un point de rupture où il faut que je fasse des choix pour reprioriser mon temps de travail". Résultat : un arrêt de ses activités de publication en ligne (animation de blogs, microblogging) jusqu'au début d'année prochaine au mieux, soit au moins un mois. Cet arrêt brutal (même les commentaires ont été fermés) pose de manière criante une question de fond, peux-t-on avoir une activité de publication en ligne régulière sans en faire son métier : blogueur professionnel, rédacteur web dédié à l'animation d'un blog ?

Comment concilier animation d'un blog et activité professionnelle ?


Cette question du temps nécessaire à une animation de qualité d'un blog (c'est-à-dire pas de la duplication de contenu qui tend vers du plagiat), je me la suis posée comme beaucoup d'entre-vous sans doute plusieurs fois. Me concernant, j'ai commencé à tenir un blog depuis le début de l'année 2008 avec le blog du Frigo, le magazine du département SRC dans lequel j'enseigne et mon blog personnel dont vous êtes les lecteurs. A la fin du mois d'octobre dernier, voyant que je n'avais plus mis en ligne d'articles depuis près de trois semaines, j'avais commencé un article intitulé "est-il possible de tenir un blog à jour?" Article non publié, faute de temps à l'époque. Ma réflexion est encore plus d'actualité :

"Après l'euphorie de l'installation du CMS, de la conception de la charte graphique, des premiers posts et des premiers commentaires, un blogueur est confronté à la difficulté de trouver du temps pour tenir à jour son blog. Alors est-ce possible de tenir un blog à jour ? A en croire, l'exemple des blogs SRC, la réponse est sans appel !".

En effet, comme le fait justement remarqué Sandrine dans son dernier arcticle sur professions-web, c'est une fois en ligne que le tout commence.

"Qui va venir sur le site, est-ce que ce seront les bonnes personnes, que puis-je faire pour les fidéliser, comment m'assurer qu'elles parleront de moi, comment améliorer ma présence, optimiser l'efficacité de mes pages, qui va gérer mon contenu, en remettre, l'améliorer, le changer...
Ces questions qui devraient être un préalable au site et qui font que la partie la plus importante réside dans l'animation du site une fois la mise en ligne, sont souvent omises".


Des solutions pour animer efficacement un blog ?


Je parle de blog mais la question est valable tout autant pour un site web. Personnellement, je vois deux solutions. La première solution pour animer efficacement un blog est que le travail d'animation en termes de contenu soit votre activité professionnelle. D'où le passage à un statut de blogueur professionnel comme l'a fait cet été Eric Dupin pour presse-citron. Autre statut professionnel, celui de rédacteur web dont le travail consiste justement à rédiger du contenu éditorial pour le web et le rendre visible sur les nombres sites de partage de contenu. La deuxième solution pour animer efficacement un blog est de mutualiser la charge de travail. Pas de salut en termes d'animation efficace, sans collectif qui permet de garder le rythme de publication défini dans la charte éditoriale. C'est justement ce que je souhaite mettre en place pour le blog du Frigo.

Et vous qui avez lancé un blog et avez rencontré cette difficulté de l'animation, de la mise à jour régulière, des dizaines d'articles intéressants mais qu'on ne peut rédiger faute de temps, dites-moi ce que vous en pensez ?

PS : j'ai mis deux heures pour rédiger cet article, le mettre en forme et atteindre un niveau que je juge honnête...

5 commentaires:

Alex Pillot a dit…

Très bon article qui en effet soulève une question qui se veut de plus en plus d'actualité.

Je ne vois qu'une alternative pour garde la pérennité d'un blog pour un bloggeur non professionnel dans le domaine, c'est la mutualisation.

Associer un blog à une communauté plutôt qu'à un individu. Quelques blogs existent sur le principe comme le connu pingoo, où n'importe quel visiteur peut, en utilisant l'accès wordpress mit à sa disposition, proposer son article qui sera ou non validé par le "maître" des lieu : pingoo.

Autre solution pour réussir à garder une activité intense au niveau des post, c'est de faire un blog en rapport avec sa profession. Toutes les informations, et le temps passé à les collecter est rentabilisé, du fait que cela aura un impact sur son efficience professionnelle.

Pour ma part, j'ai trouvé un compromis, avec des articles qui sont où des info rapides d'actualité (glaner pendant mes visites régulières du web), ou de l'écriture imaginative qui fait travailler ma créativité sur des sujets extravagant. Le seul soucis serait le manque d'inspiration mais j'aime à travailler ces réflexions improvisés.

Voila :)

Bravo pour cet article.

JCD a dit…

Salut Alex, sympa ton nouveau blog (quel rythme de publication as-tu prévu ?) Attention : question piège ?

Côté solution : mutualisation et ouverture à d'autres plumes sont sûrement la meilleure solution car même un blog lié à son activité pro prend beaucoup, beaucoup de temps.
Ensuite, tout dépend de la qualité de rédaction qu'on se fixe aussi...

Alex Pillot a dit…

(Concernant mon rythme de publication, j'ai prévu 1 article dedemain tous les 2 jours, jusqu'à 3 jours au pire. Par contre, je ne me prive pas en plus de faire des petits articles liens sur l'actualité, comme par exemple les grève des iut.

La qualité de rédaction peut en effet varier de beaucoup.
Pour ma part, je ne me targue pas d'avoir une écriture exceptionnelle. Cette expérience de blog est d'avantage associée à l'apprentissage des techniques de référencement, réussir à m'imposer un rythme, me faire un web nid, et simplement parfaire mes connaissances sur la web-rédaction et autre .)

filou a dit…

Bonjour,
Effectivement alimenter régulièrement un blog en essayant d'apporter une touche personnelle et en ne se contentant pas de répliquer le contenu des autres demande du temps. En ce qui me concerne, sur l'Amusoire (http://www.amusoire.net) née en mars 2005 ('tain, bientôt 4 ans !), j'en suis à plus de 600 billets et à près de 20 000 commentaires.
Mon contenu à part qq exceptions ne donne pas lieu à de longs développements mais cela prend quand même du temps (prise de vue, idée de sujet, rédaction, lien ...)
J'avais bien au départ prévu une alimentation collective mais je me suis vite retrouvé seul. Un petit réseau me fournit en photos décalées cependant.

JCD a dit…

Merci Filou pour ton retour. 20000 commentaires / 600 articles, tu as un blog vraiment populaire.
D'autres retours d'expériences, astuces pour tenir un rythme de publication ?

De mon côté, je vais dire que la meilleure manière de tenir le rythme de publication est d'avoir "en stock" facilement du contenu qu'on peut appeler "froid". Pour le Frigo, il s'agit des articles du magazine (déjà écrit, illustration disponible, il ne faut que retravailler le titre et la mise en page pour l'adapter au web). Pour mon blog perso, ce sont mes cours (que j'ai commencé à distiller avec les articles sur le référencement). En alternance, j'ajoute du contenu "chaud", lié à une actualité.